Le groupe

TRIO-COLORCréé à Paris en 2001 sous le nom de Zik Mômes, le groupe est devenu depuis Zik Boum.

Les trois auteurs-compositeurs-interprètes, ont commencé à travailler ensemble sur un répertoire de composition de « chansons d’enfance » revisitant leur style et parfois leurs paroles . Après la sortie du premier album et sa représentation publique, ils ont souhaiter continuer à travailler ensemble…

Le groupe ZIK BOUM ce sont aussi trois papas, qui pour faire plaisir à leurs enfants et partager avec eux leur passion se sont amusés à détourner  des comptines en les modernisant de leurs différentes influences musicales : Funk, musiques latine, chanson française, blues, pop-rock… De là est né le premier spectacle/album: « Pour nous les petits » Joué environ 300 fois sur 4 ans à Paris au Théâtre Clavel et au Théâtre Trévise, ainsi que sur 200 dates en tournée (Pestacle du Parc Floral, Le Pin Galant, Belfort, Boulogne …)

En 2005 sort le nouveau Spectacle: « Encore plus mieux bien » crée au Vingtième théâtre, qui va tourner pendant 4 années aprés le festival d’Avignon 2005.

2010 marquera la rencontre des trois musiciens avec la comédienne Sandra Everro et le metteur en scène Julien Héteau, co-directeurs du Funambule Montmartre à Paris.Ils créent ensemble « ZikBoum et la Belle au Bois Ronflant » ,une rencontre entre la musique et le théâtre sur une scène. Pendant 4 ans, le groupe va tourner dans des salles prestigieuses telles que Le Théâtre du Splendid, la Comédie Bastille, et le Palais royal lors du festival d’Avignon 2010, et de nombreuses scènes nationales, en province,Belgique et Suisse.
L’année 2011 sera celle d’une tournée des Centres Culturels Français en Algérie et au Maroc. »L’intégrale du spectacle » est l’album de ce spectacle.

En 2012 avec la création de leur nouveau spectacle « La Maison de famille », ZikBoum renoue avec le plaisir d’écrire ses propres chansons pour pouvoir s’adresser plus directement à son public. Dans ce 3ème album composé d’une moitié de reprises de comptines et d’une moitié de compositions, le thème principal évoque les souvenirs de l’enfance, qui nous ont tous permis de grandir. Zikboum jette une passerelle entre les générations en évoquant les souvenirs communs d’une maison de famille,des souvenirs d’enfance, qu’adulte nous gardons précieusement et qu’enfant nous construisons avec nos parents, relation miroir de l’enfant qui veut grandir et de l’adulte qui ne rêve que de rajeunir.
Le groupe « Zik Boum » a fêté ses 13 ans le 24 décembre 2014  avec le nouveau spectacle « C’est la Boum » mis en scène par Salvatore Caltabiano,et en lumière par Stéphane Dufour.
Au Grand point virgule à Paris du 26 octobre 2014 au 4 janvier 2015 !

ZIK BOUM, c’est du bonheur live à partager en famille !

Stéphane Léandri (batterie)

10679788_971773456173372_3580739223088961567_oDisciple de “Animal” le batteur du Muppet Show, Steph fait ses classes dans le choeur d’enfant de l’amicale des bouchers du Fossés Saint Jacques, avant d’intégrer le Dojo Kantipoura ou il apprend à manier les baguettes chinoises et le roulé de nem. Attiré par la trompette, il sera finalement renvoyé du Conservatoire, pour avoir crevé le tympan de Mr Tournesac, son professeur, et finira sa formation en tenant la cloche dans “le Roi Lion”, lors de sa version malentendant sous-titrée. Il est inscrit au Guiness Records en 2001 pour avoir joué sans s’arrêter l’ostinato de caisse claire du boléro de Ravel plus de 2758 fois en 24h.

 

 

Anthony Alborghetti (guitare)

10557648_971773269506724_8333818969947661976_o

 

Enfant de la balle, Antho s’initie très tôt aux joies de la pelote basque en haute montagne, et au dressage de Yéti en milieu naturel. Dans le parc de la Vanoise il participe au premier concours de déclenchement d’avalanche par le chant Tyrolien. Sculpteur à ses heures, il réalise à Tignes en 1999 , une guitare en glace de 30 mètres de haut. Il écrit de nombreuses méthodes unanimement reconnues “La guitare en parapente” et “le banjo sur piste noire”, avant de rencontrer les deux compères de Zik Boum.

 

Johnny Ferracci (basse)

10507030_971773342840050_7054067059326391876_oDès son plus jeune âge, Johnny est initié aux rites vaudous du bayou par son oncle sioux qui lui apprend le dressage des crocodiles par hypnose. De retour sur son île, il s’essaye au violon sans succès, avant que son ami le géant vert lui offre sa première basse, et c’est alors la révélation : l’instrument plus adapté à sa stature de titan, ronronne sous ses doigts et fait également merveille, à la chasse au sanglier. Il participe en 1980 avec succès à la première chorale polyphonique en apnée sous la direction de Jacques Maillol, et signe la fameuse méthode “La cueillette de la châtaigne à la basse électrique sans effort” qui devient rapidement un best seller.